Travail et retraite : comment combiner les deux ?

21 sept 2015

Vous être salarié ou cadre senior et vous souhaitez continuer à travailler après la retraite ? Découvrez toutes les informations à ce sujet et les dispositifs permettant de conjuguer emploi et retraite.

Travailler après la retraite : une majorité de cadres seniors intéressés par ce choix

Travailler pendant la retraite est une option de plus en plus pratiquée en France. En 2012, ils seraient 7% des retraités âgés de 60 à 69 ans, ayant travaillé après 50 ans, à occuper encore un emploi*, soit le double par rapport à 2006 !

Pour les seniors en poste, une étude de l’APEC publiée en décembre 2014 sur les cadres de plus de 50 ans montre que 89% d’entre eux n’envisagent pas de financer leur retraite uniquement sur la base de leur pension de retraite. Car outre les compétences et expériences qu’un senior apporte au sein d’une entreprise ou en tant que consultant senior, les avantages à poursuivre une activité professionnelle sont également nombreux : perspectives d’évolution, poste intéressant, conditions de travail et relations professionnelles satisfaisantes… sont autant de motivations qui poussent aujourd’hui les cadres seniors soit à repousser le départ en retraite, soit à travailler après ce départ.

Le cumul emploi-retraite : toucher à la fois un salaire et la pension de retraite

Dispositif mis en place par le Gouvernement en 2003 et assoupli en 2009, le Cumul emploi-retraite est destiné à toute personne ayant pris sa retraite et souhaitant reprendre une activité professionnelle, même si celle-ci relève d’un autre régime.

Le senior peut alors percevoir sa pension de retraite tout en touchant un salaire. En 2012, ils étaient ainsi 2,8% des retraités, soit 336 000 personnes, à cumuler leur pension avec un revenu issu d’une activité salariée, selon la DREES**.

Selon que vous soyez salarié, fonctionnaire ou encore profession libérale, les conditions de cumul emploi-retraite peuvent varier : renseignez-vous sur le site www.info-retraite.fr

Partie en retraite progressive : travailler à temps partiel dès la retraite

Si vous êtes assuré et avez atteint l’âge légal de la retraite (60, 61 ou 62 selon votre année de naissance), sachez qu’il est possible de travailler à temps partiel, tout en percevant une partie de sa retraite, de base ou complémentaire. Il vous sera cependant demandé de justifier d’au moins 150 trimestres d’assurance.

Ce dispositif, appelé retraite progressive, permet de cotiser à la retraite de base avec l’accord de votre employeur, retraite qui sera ainsi recalculée à la fin de votre activité.

La surcote : augmenter sa retraite en continuant à travailler après 60 ans

Enfin, pour seniors souhaitant continuer à travailler après l’âge légal de départ en retraite, la surcote est un système de majoration de pension accordé à une condition : avoir totalisé le nombre de trimestres nécessaire pour avoir droit à une retraite à taux plein.

Dans ce cas, chaque trimestre complet cotisé en plus vous permettra d’augmenter le montant de votre retraite de base !

 

*Source : INSEE « Le passage de l’emploi à la retraite » – N°1449 – Juin 2013

**DREES, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques – Etude intitulée « Les Retraités et les retraites », édition 2014

 

Pour en savoir plus l’emploi des seniors :

-        Emploi seniors : les aides à l’employeur

-        L’embauche des seniors : quelles obligations pour l’entreprise ?

-        Cadre senior : nos conseils pour trouver un emploi

-        L’entretien de seconde partie de carrière ou « entretien professionnel périodique »